Sous la 1ère République

Saint-Romain et Saint-Clément Saint-Romain et Saint-Clément

Avec l’instauration du calendrier républicain, les 2 paroisses changent de nom : Romain sur Colle et Clément-Bas.

C’est à cette époque que deux modestes citoyens de Saint Romain, Léonard Meynard, 48 ans, laboureur et vigneron, né au Bourg Vieux, et sa sœur Louise Paule, 60 ans, veuve de Jean Debret , habitant tous deux au lieu- dit Pierre Moulière (de nos jours Côte Mouillère), situé sur la rive gauche de la Côle, eurent un terrible destin : ils moururent décapités à Paris le 29 messidor an II (17 juillet 1794), accusés d’être de dangereux contre-révolutionnaires.

En fait, lors de la lecture des décrets révolutionnaires devant la population assemblée dans le temple de raison (l’église), Louise Paule avait simplement arraché les feuilles des mains du maire et son frère avait incité les gens à se révolter.

On était alors en pleine époque de la Terreur : ils furent dénoncés, transférés à Paris et guillotinés…

L’ensemble du territoire des 2 paroisses fut réuni par ordonnance royale datée du 21 septembre 1827 pour former la commune de Saint-Romain et Saint-Clément.
Ce mariage de raison fut établi pour éviter le rattachement à Thiviers et Saint-Jean de Côle.