Le Chemin de fer

Saint-Romain et Saint-Clément Saint-Romain et Saint-Clément

A partir de 1885, commença la construction de la ligne de chemin de fer entre Nontron et Thiviers.

Elle facilita les déplacements vers le chef-lieu de Canton, la petite gare de Saint-Jean-de-Côle et celle de Thiviers furent d’une grande importance pour les échanges commerciaux vers l’Angoumois et le Limousin. Le milieu du 20ème siècle lui fut fatal, exode rural, arrivée d’autres moyens de locomotions.

De nombreux ouvriers travaillèrent aux différents chantiers et c’est à cette époque que la population de la commune fut la plus importante : 845 habitants en 1886.
La municipalité entreprit la construction d’une route pour relier le bourg de Saint Romain à la nouvelle gare de Saint Jean de Côle.
Mais il fallut attendre quelques années pour que cette commune termine la partie de route qui était à sa charge.
Le trafic voyageur fut interrompu en 1940 et la section de Saint-Pardoux la Rivière à Thiviers fut fermée au service des marchandises en 1970.

Après la dépose des rails et traverses et quelques années d’oubli, la Voie verte Saint Pardoux-Thiviers, gérée par le Conseil Général de la Dordogne, a été créée pour le plus grand bonheur des randonneurs et amoureux de la nature.